VOUS ÊTES WEDDING QUOI?

C’est souvent la réaction lorsqu’on me demande mon métier. Wedding quoi? C’est vrai que pour moi c’est évident, mais en France, ce métier est assez récent, entre 10 et 15 ans, et était, il y a encore quelques années, réservé à une élite, alors qu’aux USA, il est normal de faire appel à une Wedding-planner depuis plus de 20 ans.

La réaction classique des futurs mariés est souvent :

  • “Je n’ai pas les moyens de me payer une Wedding-planner“.
  • “Et pourquoi je prendrai quelqu’un pour organiser mon mariage?”
  • “Je sais ce que je veux, et je ne veux pas le mariage de quelqu’un d’autre”

Celle de l’entourage des mariés :

  • “Vous n’allez pas confier l’organisation à une étrangère, elle ne vous connait pas comme nous”

La réaction des personnes extérieures :

  • “Et tu comptes trouver un travail?”

Alors, oui, tout le monde peut avoir une Wedding-planner, tout le monde a le droit de se faire aider, et il s’agit d’un travail à plein temps.

En discutant avec mes collègues Wedding-planner (et non wedding-planneuse!) je me rends compte que nous rencontrons toutes les même incompréhensions.

Notre travail ne se résume pas à être le téléphone collé à l’oreille, à porter 10 cm de talons, à être des sosies de J. Lo!

Non, mon travail consiste à faire de votre journée, celle dont vous avez toujours rêvé, celle que vous imaginiez quand vous étiez petite fille, et surtout à ce que vous profitiez de vos invités et gardiez un souvenir inoubliable de votre mariage.

Lorsque les futurs mariés me contactent, le mariage est prévu dans l’année qui suit. Nous avons, donc, environ un an pour tout organiser et surtout respecter le budget qu’ils m’ont confié.

Le choix de votre wedding-planner

Nous établissons une relation de confiance. Il arrive que l’on passe des soirées à échanger des sms, pour rassurer la future mariée, d’où l’importance du choix de la Wedding-planner. Le professionnalisme compte, bien sûr, mais le plus important est le feeling.

Et là, je vous parle par expérience! Lors de ma 1ère saison, j’ai organisé un mariage, au cours duquel, tout au long des préparatifs, la relation avec la mariée était très tendue. Le mariage a été magnifique, bien sûr, mais je n’avais qu’une envie : rentrer chez moi, et passer au suivant. Depuis, je préfère refuser un contrat, car je sais qu’ils trouveront forcément quelqu’un qui leur conviendra mieux que moi.

Donc, un dernier conseil, lorsque vous cherchez une Wedding-planner, faites confiance à votre instinct.

crédit photo Elsa Abéguilé

Posts created 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut